Retour sur la 8ème édition du Forum des Alternatives pour la Musique à Toulouse

Par Hugo

Du 10 au 12 octobre dernier, la Fédération des Labels Indépendants de Midi-Pyrénées (La FLIM, pour les intimes) a investi l’enceinte du Metronum, la nouvelle scène des musiques actuelles de Toulouse, pour le 8ème épisode du Forum des Alternatives pour la Musique (le FAM, pour les intimes).
Entre professionnels du skeud, labels indépendants et musiciens locaux, nous sommes allés participer aux rencontres/débats du vendredi.

Crédit photo : Floréal Martorell

De g. à d. : Gérald Guibaud, Yves Riesel (caché), Philippe Astor, Cédric Claquin, Jean-Christophe Mercier Crédit photo : Floréal Martorell

Depuis 8 ans, la FLIM s’efforce à travers ce forum à mieux faire connaître les activités des professionnels de la musique au grand public, mais également aux collectivités locales et aux acteurs de la création, tout en donnant une meilleure visibilité aux labels indépendants et à leurs productions. Comme son nom l’indique, c’est aussi une plateforme d’expression pour celles et ceux qui proposent des projets innovants et à contre-courrant des modèles dominants (rime riche) de l’industrie du disque.
Ceci dit, « l’industrie, ça reste l’industrie » comme nous disent ces fifrelins bordelais d’Odezenne, et cette année encore, on a parlé sousous lors de ces débats, notamment durant la première rencontre qui portait sur le streaming et les fruits de son utilisation grandissante. Face aux mastodontes que sont Deezer et Spotify, il s’agissait pour les intervenants d’exposer les alternatives existantes, notamment sur la question de la rémunération des artistes, des modes de consommation de la musique en ligne et des modèles économiques du streaming.

Invités par Gérald Guibaud, fondateur du label We are Unique Records et président de la FLIM, se trouvaient autour de la table installé dans la « Music Box » du Metronum Yves Riesel (directeur et cofondateur du label Abeille Musique et du site de vente de musique en ligne Qobuz), Cédric Claquin (référent communication d1D Touch, la « plateforme de streaming équitable » et de la fédération internationale de labels indépendants CD1D), Jean Christophe Mercier (directeur de la distribution chez Believe Digital) et le journaliste Philippe Astor ; ce dernier faisant office de modérateur.

Avant le joli showcase de Kesseling, la deuxième rencontre portait elle sur les champs d’action des fédérations régionales de labels indépendants à l’échelle européenne, avec cette fois-ci seuls Gérald Guibaud et Cédric Claquin pour présenter les initiatives de CD1D en la matière : recherches de financement, projets de diffusion dans les écoles et les bibliothèques, mutualisation de projets avec les labels et structures associatives européennes…les idées ne manquent pas !

  • « Perspective d’avenir du streaming pour les labels indépendants : est-il un modèle viable ? » (on s’excuse pour le début un peu tronqué, c’est à la faute de Momo (notre CM porteuse de micro) qui est arrivée en retard) – 1h29
  • « Comment inscrire l’action des fédérations régionales de labels au sein du territoire européen ? » – 54min

Preuve de l’actualité des ces questions, le label Abeille Musique (propriété de Quobuz) a depuis peu mis fin à son activité de distributeur de disques et de DVD, Quobuz souhaitant concentrer son activité sur les productions numériques.

Crédit Photo : Floréal Martorell

Crédit Photo : Floréal Martorell

A noter qu’outre ces rencontres, se déroulait le samedi une soirée La Centrifugeuse avec les belges de Castus et Wellington 1084, ainsi qu’un salon du disque le lendemain remplis de sympathiques showcases d’artistes présents sur la catalogue des labels midi-pyrénées membres de la FLIM (Boudoir Moderne, Boussole, Linoleum, Extraordinaire, HY – Milk Teenth Records, Laboratoire Chromatiques prod), allez y jeter une oreille, il y a des pépites locales qui valent leur pesant de pesos !

KATCROSS fait péter la Gibson (électro analog rock / Label HY - Milk Teeth Records) Crédit photo : Floréal Martorell

KATCROSS fait péter la Gibson (électro analog rock / Label HY – Milk Teeth Records)
Crédit photo : Floréal Martorell

Hugo Carayon
Crédit photo : Floréal Martorell (du label Vinilkosmo, référence en matière de production discographique en esperanto !)

Publié le mardi 04 novembre dans Blogs partenaires, Culture, Musique

Commentaires


*
(invisible) *