Rencontre avec un Sale Con : Pierre-Emmanuel Barré

Par Brice

Il fait partie de ces nouveaux humoristes qui montent, et qui visiblement ne sont pas prêts de s’arrêter. Pierre-Emmanuel Barré, grand bonhomme au demeurant sympathique et aux cheveux grisonnants, cache dans son sourire amical ou dans sa moue assassine (c’est au choix) un humour  noir (parfois rouge) qui semble sans limite.

Chroniqueur dans La Nouvelle Edition sur Canal+ ou sur France Inter, c’est à l’aide de l’actualité qu’il revisite chaque jour les faits marquants, ou pas, qui jonchent le chemin des français. Il est aussi humoriste sur scène, puisqu’il jouera son spectacle  » Pierre-Emmanuel Barré est un sale con  » à la Comédie de Toulouse le 31 octobre prochain.  Il n’aime pas les bretons, les corses, les Manceaux, les provinciaux en général, Serge Dassault, Manuel Valls, Nadine Morano, et la liste est encore longue.

Capture d’écran 2014-10-20 à 10.22.50

Crédit photos @Christophe Brachet

Pierre-Emmanuel a accepté de répondre à nos questions avant son spectacle (en même temps on l’a menacé avec un couteau à huitres donc il n’avait pas trop le choix)

Good Morning Toulouse : Si tu bossais au Pôle emploi, et que François Hollande était ton premier chômeur à recaser, tu le verrais dans quelle branche ?

Pierre-Emmanuel Barré : Si il se pointe à pôle emploi avec ses 5000 euros de retraite pour s’être branlé pendant 5 ans, j’aurais plutôt tendance à la lui mettre dans le cul la branche.

GMT : En 2015 le monde s’embrase. Poutine bombarde les États-Unis , c’est la troisième guerre mondiale (enfin). Tu choisis quel camp ?

PEB : Aucun, je prends des olives, du pastis et un cadavre de femme pas trop abîmé par les éclats d’obus et je pars dans le Nord Pas de Calais. Personne ne viendra jamais te faire chier dans le Nord Pas de Calais. Qui irait se battre pour le Nord Pas de Calais?

GMT : Avec quel politique ferais-tu une two-man-show, sachant son potentiel comique (homme ou femme) ?

PEB : Peut-être un happening avec Christian Estrosi en slip. Genre, il est suspendu à 15 mètres, personne le voit, et à la moitié du spectacle, stupeur, il tombe sur scène et se brise la nuque. Je retourne le corps devant des spectateurs haletants et je dis : « Tout va bien, c’est Christian Estrosi » Hilarité générale, Avec ça, on part à Broadway.

GMT : Si tu étais un X-Men, quel super pouvoir tu voudrais avoir ?

PEB : Un truc nul, genre, j’ai le pouvoir de cesser d’être un X-Men. Dès que je l’utilise, j’ai plus de pouvoir. Ce serait rigolo.

Capture d’écran 2014-10-20 à 10.23.05

GMT : Si un jour tu fondes ta propre religion (le Barrisme), que demanderais-tu à tes fidèles ?

PEB : Une hygiène bucco-dentaire irréprochable et 5 fruits et légumes par jour. Mais ne nous voilons pas la face, j’imagine qu’il y aurait quelques saillies de temps en temps avec les femelles de la meute… Et du pognon aussi. Une religion quoi…

GMT : Tu passes devant un immeuble en feu et entends les cris d’une femme en détresse, mais au tu as un appel d’Ophélie Meunier qui t’invite chez elle pour dîner. Que fais-tu ?

PEB : Bah si j’ai pas le code de l’immeuble…

GMT : Si un jour tu deviens Président, quelle est ta première mesure pour les pauvres ?

PEB : La seule solution viable est de les lyophiliser et de construire des habitations écologiques en briques de pauvres.
On les revend à bas coût à la classe moyenne et tout le monde est content dans le respect de la nature.

GMT : Quand les gens te reconnaissent dans la rue, tu préfères qu’ils te disent qu’ils aiment ce que tu fais ou que tu es un sale con ?

PEB : Je préfère qu’ils trébuchent et qu’ils tombent de manière rigolote, c’est plus distrayant. J’ai toujours aimé le verglas.
Quand j’étais petit, je me souviens d’un hiver ou j’avais décidé de faire collection de verglas. J’ai pleuré tout l’été.

GMT : Si tu devais partager une bouteille de whisky avec une personnalité morte ?

PEB : Probablement un petit single malt, un peu boisé et sans glaçons.

GMT : Plus sérieusement, hormis tes influences dans le monde de l’humour, quel est ton livre/film (ou autre) qui te permet de t’évader spirituellement pour faire le vide et remette à neuf ton esprit créatif ? (#questiondebeaugosse)

PEB : Je regarde Dora l’exploratrice, j’essaye d’apprendre l’anglais pour faire carrière à Broadway avec Christian Estrosi.

Propos recueillis par Brice Christen

N’oubliez pas, Pierre-Emmanuel sera à la Comédie de Toulouse le 31 octobre ! Viens, ça va être drôle !

Publié le lundi 20 octobre dans Agenda, Chroniques, Culture

Commentaires


*
(invisible) *