Live-Report > Les Brasseurs du Lac

Par Pauline

Aujourd’hui, Pauline a vu… Les Brasseurs du Lac 2014

10402660_10152489462734793_5755884619967866240_n

Camping, bière locale, soleil et musique : équation parfaite pour le festival gratuit des Brasseurs du Lac, se déroulant du 4 au 6 juillet dans la jolie bourgade de Villeneuve-Tolosane. Après une vingtaine de minutes de route depuis le centre ville, nous nous retrouvons en aventurières de l’extrême, dans un grand espace entièrement emménagé pour l’occasion : food-truck pour déguster sa barquette de frites entre deux concerts, buvette pour savourer des bières locales (le nom du festival en témoigne), camping gratuit et surtout une déco insolite: vélos d’appartement, chaises en pneu ou bien canoës servant de repose-fesses. Au programme de ce week-end : deux soirs de concerts endiablés et une dernière journée d’animations diverses.

De la pop-rock au hip-hop en passant par l’electro-trance ou le western garage

Organisé par l’association du même nom, Les Brasseurs du Lac sont l’occasion, pour une seconde année consécutive, de concrétiser la notion d’ouverture musicale et humaine et de partage. Nathan, président de l’association et coordinateur de l’événement, nous explique que ces notions sont à l’œuvre autant sur le site, de par la disposition de la scène, de la buvette, etc ; que dans la programmation, allant de la pop rock au hip-hop funk en passant par l’electro-trance ou le western garage. Un melting-pot musical et alternatif qui dénote avec l’apparente tranquillité de la bourgade.

Au début de ce projet, une salle de répétition au sein de la maison des jeunes : un lieu qui a permis la rencontre des musiciens de la ville et l’organisation de premiers concerts. «Un jour, on s’est mis autour de la table et on s’est dit qu’on voulait avoir notre propre événement», explique Nathan. Si la première édition était de l’ordre du «rodage», cette année, les moyens sont beaucoup plus importants, ce qui permet de ne plus être dans de la simple « consommation de musique ». En effet, à l’aide de la ville, de subventions, de ventes et de concerts, mais aussi de crowfunding (ndlr : campagne de financement sur internet), seize groupes talentueux composent la programmation de ce festival encore malheureusement trop peu connu.

Festival entièrement gratuit

Au final, de par ses 60 bénévoles, de son année d’organisation, et du sourire de ses organisateurs, malgré un premier jour entre averses et éclaircies, on comprend ce que signifie le sens du partage et de l’idée de famille : privilégier la scène locale, les entreprises locales, et surtout passer un bon moment. De plus, l’absence de barrière économique (le festival et le camping sont gratuits) permet de sortir d’une idée mercantile de la consommation de musique, et ainsi d’offrir à tous ce moment de fête et de bonne humeur.

La 3ème édition ? Elle aura bien lieu le premier week-end de juillet 2015, «encore plus grande» prévoit Nathan : eh oui, Les Brasseurs, c’est un festival qui monte, monte… Alors tous à Villeneuve-Tolosane !

Le Facebook

Le site internet

Publié le samedi 05 juillet dans Chroniques, Musique

Commentaires


*
(invisible) *