Le festival Pink Paradize s’achève ce soir à Tournefeuille

Par Diane

Le festival Pink Paradize a investi notre ville pour la deuxième fois du 6 mars au 5 avril dans divers lieux de culture toulousaine pour nous satisfaire avec de la musique, du cinéma, du théâtre.
L’affiche arborant un bel éléphant rose m’aguichait l’œil à chaque passage devant, alors lorsque l’on m’a proposé de participer à la soirée au Bikini pour le week-end de clôture, je n’ai pas hésité. Et je ne regrette pas.

pink

Rendez-vous ce soir !

 

Après une entrée un peu tumultueuse dans le Bikini qui m’a fait rater Toxic Avenger, j’ai réussi à me faufiler au premier rang pour y apprécier la voix de Orifice Vulgatron et Metropolis. L’ambiance était très sympathique, on y dansait on y buvait, malgré une pointe de déception pour la prestation un peu molle de Foreign Beggars. On s’en remet vite avec le génial enthousiasme de Le Catcheur, la Pute et le Dealer.

Des pogos à foison, des strip-teaseuses en folie et de la musique délirante, il faut le dire on a tapé du pied et avec le sourire. Les bases misent en place, on a enchainé avec Apashe, jeune canadien discret mais efficace qu’on a tous apprécié.

Pour finir Scarfinger nous a fait danser jusqu’à 6h anesthésiant toute fatigue. Puis tout s’est éteint, j’ai ouvert les yeux, c’était déjà fini.. Ce fut une jolie soirée pour un chouette festival qui s’achève ce soir, à 20H, avec une projection de l’incroyable Rocky Horror Picture Show à l’Utopia de Tournefeuille.

Diane Rigou

Publié le dimanche 05 avril dans Agenda, Chroniques, Cinéma, Culture, Musique

Commentaires


*
(invisible) *