La Petite Invite Nuit #4

Par Morgane

La Nuit #4 du festival La Petite Invite au Connexion Live à Toulouse nous a emmené au 7ème ciel.

Repus d’une après-midi faite de fooding complexe sans complexe sereinement géré par le collectif Sauce Tart’Arts, c’est en compagnie d’excellents DJ que nous nous sommes régalés.

Tropics a livré un set millimétré, soignant ses textures et le tranchant de ses percussions pour nous emmener vers des atmosphères jusque là inexplorées par les autres artistes du festival.

 

Ça a ensuite été au tour de LV de réchauffer encore un peu plus le public, venu en nombre ce Samedi soir, avec un set riches en influences world, ragga, acid house…

Vint l’heure pour le breton (aujourd’hui adopté par Bruxelles) déBruit de s’installer derrière les machines. L’équipe de GMT attendait, salivante, de se faire submerger par la richesse de ses influences. Son set a mêlé avec un naturel déconcertant les musiques folkloriques traditionnelles perses et arabes mais aussi l’afro-beat à la puissance du hip hop et du drum’N bass.

http://www.digitalmcd.com/wp-content/uploads/2012/01/D%C3%A9bruit.jpg

Tout le monde en redemandait. Mais c’est sans regrets qu’on s’est jetés à corps perdus dans la messe donné par Alex Barck jusqu’à la fermeture. Le berlinois a fini en sueur, tout comme le public qu’il a laissé totalement béat. Face aux supplications il a remis le métier sur l’ouvrage pour une quinzaine de minutes, pleines de soul et de funk, histoire de nous faire atterrir en douceur.

Les tenants du ConnexionLive et les organisateurs de La Petite ont permis à GMT d’y poser ses valises pour quelques jours. Nous ressortons de cette soirée de folie avec un interview de Lucas Santtana qui se produit ce Dimanche soir avec Alice Russel à la Halle aux Grains, avec un interview de déBruit qui a été aussi musicalement époustouflant de générosité sur scène qu’au micro, et avec un interview d’Alex Barck qui a aussi été tout de douceur avec nous malgré son impressionnant palmarès. GMT se permet donc d’adresser un très grand merci débordant de gratitude au Connexion et aux membres de La Petite, et leur souhaite, à tous les deux, une longue vie.

Retrouvez, comme si vous y étiez, l’orgasme musical que nous avons vécu sur la page d’émission dédiée La Petite Invite Live Report, et pour en lire plus, ça se passe sur Carré d’Info.

Publié le lundi 05 novembre dans Chroniques

Commentaires


*
(invisible) *