Interviews> Samuel, directeur artistique des Siestes Electroniques + Boston Bun

Par Thibault

En arrivant aux jardins de Compans-Caffarelli, lieu qu’a investi le festival Les Siestes Électroniques du 27 au 30 juin, on est frappé par la diversité des publics présents. Cohabitent pêle-mêle, mélomanes, parents, jeunes, amateurs de techno ou simples curieux. Pour GMT, le festival, nous a ouvert ses portes et nous avons pu rencontrer Samuel, le directeur artistique.

Les Siestes Électroniques, qui célèbrent leur 12ème édition sur Toulouse, résolvent l’équation compliquée d’être un festival de niche, avec une programmation très pointue, tout en se voulant populaire, accessible à tous. La gratuité de la plupart des événements explique en grande partie cela. Cependant, en proposant quelque chose de singulier en ce qui concerne mode d’écoute (concerts quadriphoniques, multipoint, sans scène, etc…) et la relation auditeur-artiste, les Siestes impriment leur signature. Le festival est maintenant reconnu en France comme à l’étranger. C’est ce que nous explique Samuel dans l’interview que vous pouvez retrouver dans la suite de l’article.

 


LES SIESTES ELECTRONIQUES teaser par lessiesteselectroniques

 

  • Rencontre avec Boston Bun

Nous avons également obtenu une entrevue avec l’un des rares artistes programmés dont on connaissait le travail, Boston Bun.  Après son set sur la scène du lac, nous lui avons posé quelques questions, compilées dans le podcast ci-dessous.

 

 

Le festival s’est terminé ce dimanche, et c’est un large succès pour cette 12ème édition toulousaine, avec des moments forts avec La Colonie de Vacances, Cut Hands ou Andy Scott. Si par malchance, vous n’avez pas pu y assister, les Siestes prennent leurs quartiers d’été sur Paris, au musée du Quai Branly les 7, 14, 21 et 28 juillet.

Publié le lundi 01 juillet dans Chroniques, Culture, Musique

Commentaires


*
(invisible) *