[CONCERT] La Yegros enflamme le Connexion

Par Camille

C’était vendredi soir et c’était au Connexion. 20h30, la queue devant le bar se rallonge. Plus de ventes à la billetterie, tous les tickets ont déjà été écoulés depuis plusieurs jours. Dans la salle bondée, chacun se positionne au plus proche de la scène possible. On sent qu’elle va bientôt descendre et l’on retient son souffle. Les musiciens descendent au fur et à mesure que les ovations s’amplifient. Enfin, elle arrive.

SAM_0478

Marianna Yegros, dite La Yegros, n’est pas une chanteuse comme les autres. Non contente d’avoir une voix forte et sublime, la belle argentine joue avec tout son corps et ne fait plus qu’un avec sa musique. En plus de son jeu de scène, elle se caractérise par un style vestimentaire aux couleurs chatoyantes : ce soir-là, c’est revêtue d’une robe multicolore et d’un boa duveteux qu’elle nous apparait.

Le concert débute avec plusieurs chansons de son premier album. Sa musique résonne alors dans la salle et l’on danse au rythme d’une cumbia parsemée de touches de chamamé dub et de funk. L’atmosphère atteint finalement son climax lorsqu’est entamée la célèbre Viene de mi, chanson qui a permis à La Yegros de se faire connaitre internationalement. Le public chante en cœur, saute, danse, applaudi, profite.

SAM_0474

Mais que serait La Yegros sans ses musiciens ? Ces derniers, un accordéoniste, un guitariste et un joueur de djembé, prennent le relai de la chanteuse en stimulant à leur tour le public et en nous offrant des solos émérites.

Puis la chanteuse entonne des chansons de son second album, Magnetismo, dont les titres avaient été et sont toujours gardés relativement secrets sur la toile. Un album plus funk et plus rythmé, mais dont l’empreinte chamamé est aussi davantage mise en avant. Achevant le concert avec Chicha Roja, La Yegros enflamme littéralement la scène.

SAM_0481

 

SAM_0456

 

SAM_0469

 

SAM_0454

 

SAM_0479

 

SAM_0435

 

Photos: Marie

Publié le dimanche 20 mars dans Chroniques, Musique

Commentaires


*
(invisible) *