9 décembre 2016 : Sniper Tour

Par Simon

Nous avons eu la chance d’assister au concert de ce groupe emblématique du rap français réuni sur scène à l’occasion de l’anniversaire des 10 ans de la sortie de leur album Trait pour Trait.

Annoncé il y a un an lors d’un planète rap, on attendait avec impatience leur venue à Toulouse. C’est avec une excitation non dissimulée que nous nous sommes dirigés vers la salle de concert du Phare à Tournefeuille avec un petit apriori toutefois quant à la performance à laquelle nous allons assister. Les retours sur scène ne sont pas toujours réussis puis voir des artistes sur scène qu’on écoutait avec plaisir durant notre adolescence peut être décevant.

Nous sommes arrivés à 21h nous n’avons malheureusement pas pu assister à la première partie de Melan mais nous sommes pile à l’heure pour le début de Sniper. Le groupe entame son set par une intro de leur dj officiel Dj Boudj. Les bases sont posées, on croirait assister au début d’un prochain Urban Peace. Les premières mesures du mythique « Gravé dans la Roche » retentissent, le groupe déboule sur scène avec une énergie remarquable, et Aketo commence son premier couplet, repris très rapidement par le public qui ,tout le long du concert, chantera mot pour mot au moins la moitié des chansons du groupe.

0102

A l’issue des 3 premières chansons, Sniper commence à discuter avec le public. Ils ne se contenteront pas d’un simple étalage de leurs morceaux et s’efforceront tout le long du concert de jouer avec le public, découpé en 3 parties par le groupe pour déterminer qui est le public le plus chaud. « Oui ils nous ont fait travailler, on a chanté, mais franchement, on a aimé ça », nous dit un fan.
Ce n’est pas un simple concert mais une réelle performance artistique auxquels s’adonnent les 4 acolytes enchaînant les sons avec une aisance déconcertante entrecoupés de partie de scratch, de freestyle en tout genre et également un partage de morceau.

03 04

Blacko décide de passer le morceau One Love de Bob Marley pour faire passer un message très clair : l’amour est la chose la plus importante sur cette terre. Aketo quant à lui décident de passer Mystère et Suspens de la Fonky Family pour saluer le public toulousain. Au moment où l’ambiance atteint son apothéose, les premières notes de piano du morceau Sans Re(Pères) résonnent dans la salle, les briquets et les téléphones s’allument : c’est à notre tour d’exprimer notre reconnaissance pour ce fantastique moment. Aketo, Tunisiano et Blacko s’assoient et nous écoutent chanter la totalité du morceau que tout le monde connait, c’est un moment magnifique.

11

Sniper nous remercie et pour la 2ème fois Blacko reprend le gimmick de Dadoo « Toulouse 31 ma couille » en guise de dédicace. Pour finir, ils invitent Melan et tout son équipe de Omerta Musik et reprennent à nouveau le morceau Gravé dans la roche, point final d’un gros moment hip hop.

Le groupe emblématique de rap toulousain KDD auquel Sniper a fait un clin d’oeil

Magnifique concert, magnifique ambiance, retour réussi, Sniper n’a pas pris une ride. Un grand merci à l’équipe du Phare pour l’organisation de cet événement et leur confiance.

Publié le samedi 17 décembre dans Chroniques

Commentaires


*
(invisible) *